RÈGLEMENT DES ETUDES

Déclaration de principe

Source : Décret "Mission" du 24 juillet 1997 - Art.77

"Tout pouvoir organisateur pour l'enseignement subventionné établit pour chaque niveau d'enseignement le règlement général des études"

 

Le règlement des études a pour but essentiel de définir les critères d'un travail de qualité, les exigences du titulaire vis-à-vis du travail de l'élève dans le cadre des objectifs généraux et particuliers du décret.

 

Il est évident que ces exigences seront peu nombreuses au départ du cycle 5-8, pour aller en se multipliant vers l'aboutissement du cycle 8-12.

 

 

1. Critères d'un travail de qualité

 

Le travail scolaire de qualité fixe la tâche exigée de l'élève dans les aspects suivant,

     

 

     A. Travaux individuels

 

Ce sont des applications effectuées seul, avec l'aide du maître, d'autres enfants ou de référents pour vérifier si l'objectif de la leçon est atteint.

Ils impliquent:    - un respect des consignes

                         - une concentration, un travail à un rythme soutenu

                         - l'ordre, la clarté, le soin

 

         Valeurs à développer : autonomie, responsabilité, rigueur, collaboration

 

 

     B. Travaux de groupe

 

Ils sont surtout utilisés dans des leçons de recherche.

Ils visent       - à une participation active de chacun au sein du groupe

                    - à une entraide mutuelle

                    - à une répartition des tâches au sein du groupe

                    - au respect de la personnalité de chacun

                    - à l'augmentation des chances de réussite de chacun

                     - à une mise en commun des documents apportés par le maître et les élèves pour les consulter, prêter, partager.

 

         Valeurs à développer : tolérance, écoute active et solidarité.

 

      C. Travaux de recherche

 

Ils sont individuels ou collectifs.

Ils impliquent l'apport de documents personnels adaptés et/ou fournis par le maître et/ou empruntés à une bibliothèque, sur internet…

Ils provoquent des mécanismes de mise en recherche

  • recours à l'utilisation du dictionnaire, de l’ordinateur ou tablette

  • manipulation des livres (index, table des matières, …)

 

     D.  Leçons collectives

 

Elles se traduisent en phases orales et en phases écrites.

Elles impliquent

  • le respect du silence et du droit à la parole

  • l'écoute et l'attention pour suivre le bon déroulement de la leçon et pour intervenir judicieusement

  • la participation selon sa personnalité et ses capacités.

 

         Valeurs à développer : respect et démocratie

 

 

     E. Travaux à domicile

 

Ils sont adaptés au niveau de la classe.

Ils doivent pouvoir être réalisés sans l'aide d'un adulte.

Ils peuvent se présenter sous forme :

  • de tâches écrites

  • de leçons à fixer

  • de préparation de leçon : occasionnellement recherche de documents

 

Présentation des travaux - Exigences : ils doivent être soignés, complets et bien écrits.

 

         Valeurs à développer : autonomie, rigueur, ponctualité, persévérance

 

Dans l’enseignement maternel, une farde de communications sera proposée afin d’établir le lien entre l’école et les parents ou la personne responsable de l’élève.

Dans l’enseignement primaire, l’élève tiendra un journal de classe, dans lequel il inscrira, sous contrôle de l’enseignant et de façon précise, les tâches qui lui seront imposée à domicile.

La clarté et l’orthographe des indications y seront particulièrement soignées. Le journal de classe, qui mentionne notamment l’horaire des cours spéciaux, les activités parascolaires, la liste des congés, sert aussi de lien entre l’école et les parents ou la personne responsable de l’élève.

 

 

2. Procédures d'évaluation

 

* sommative

Les épreuves à caractère sommatif sont situées à la fin d'une séquence d'apprentissage.

Elles visent à établir le bilan des acquis des élèves.

 

* formative

Les épreuves à caractère formatif sont effectuées en cours d'activité.

Elles visent : 

  • à apprécier le progrès accompli par l'élève.

  • à comprendre la nature des difficultés que l'élève rencontre lors d'un apprentissage.

Elles ont pour but

  • d'améliorer

  • ou de corriger

  • ou de réajuster le cheminement de l'élève.

 

* certificative

 

L’épreuve à caractère certificatif débouche sur l'obtention d'un certificat d’étude de base (C.E.B.) en fin de 6ème primaire.

 

Organisation de ces épreuves, en vertu de l'article 15 du décret du 13 juillet 1998.

Les cours peuvent être suspendus afin d'organiser des épreuves d'évaluation pendant 10 jours au maximum sur l'année en 5ème et en 6ème années primaires, pendant 5 jours au maximum sur l'année en 2ème et en 4ème années primaires.  Pendant ces journées, les élèves sont tenus à la fréquentation normale de l'école.